Vous allez avoir recours, ou avez eu recours, à une IVG et vous vous posez des questions sur les troubles possibles, le retour des règles, la reprise de la contraception.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a élaboré un dossier-guide très complet pour vous accompagner dans votre choix et vous fournir les informations nécessaires à la réalisation d’une IVG : Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Nous vous en donnons des extraits en réponses aux questions les plus fréquentes.

Questions-santé en tant que service documentaire ne propose ni consultation ni diagnostic. Pour toute interrogation sur votre santé nous vous conseillons donc de contacter votre gynécologue ou votre médecin traitant.

Quelles sont les techniques d’IVG ?

Quels troubles peuvent survenir lors d’une IVG instrumentale ?

Quels troubles peuvent survenir lors d’une IVG médicamenteuse ?

Quand les saignements post-IVG vont-ils s’arrêter ?

Quand aurai-je mes règles après une IVG ?

Que faire si mon test est toujours positif après une IVG ?

Quand et comment reprendre ma contraception après une IVG ?

Où trouver des informations complémentaires sur la contraception ?

Y a-t-il un risque de stérilité suite à une (ou des) IVG ?

Si vous avez toujours des questions ...

Quelles sont les techniques d’IVG ?

Il existe deux méthodes d’IVG :
• la méthode instrumentale ;
• la méthode médicamenteuse

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « Le troisième temps : la réalisation de l'IVG», p.10.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf



Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « Le troisième temps : la réalisation  de l'IVG», p.10.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Quels troubles peuvent survenir lors d’une IVG instrumentale ?

 Les complications immédiates sont rares :

 

  • la survenue d’une hémorragie lors d’une IVG est un événement très rare ;
  • la perforation de l’utérus lors d’une aspiration instrumentale est un événement exceptionnel.

Les complications après une IVG sont rares.
Cependant, dans les jours suivant l’intervention, vous pouvez, dans certains cas, présenter:

  • de la fièvre, avec une température supérieure à 38 °C ;

  • d’importantes pertes de sang ;

  • de fortes douleurs abdominales ;

  • un malaise.

Si vous présentez l'un ou plusieurs de ces symptômes/signes, vous devez alors rapidement contacter l’établissement où a eu lieu votre IVG, car cela peut être un signe de complication. […]

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « Le troisième temps : la réalisation de l'IVG - L’IVG instrumentale », p.12
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

 

Quels troubles peuvent survenir lors d’une IVG médicamenteuse ?

Les événements immédiats indésirables les plus fréquents sont :

  • des douleurs pelviennes pour lesquelles le médecin ou la sage-femme vous prescrit des antalgiques ;
  • des saignements ;
  • des troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhée.

 

Dans les jours suivant l’IVG, vous pouvez, dans certains cas, présenter notamment :

  • de la fièvre, avec une température supérieure à 38 °C ;
  • des pertes très abondantes de sang ;
  • de très fortes douleurs abdominales ;
  • un malaise.

Si vous présentez l'un ou plusieurs de ces symptômes/signes, vous devez alors rapidement contacter le professionnel qui vous a pris en charge pour l’IVG, car cela peut être un signe de complication. […]

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « Le troisième temps : la réalisation de l'IVG - L’IVG médicamenteuse », p.14.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Quand les saignements post-IVG vont-ils s’arrêter ?

Il est normal de saigner pendant une quinzaine de jours, parfois jusqu’à la visite de suivi. Cette visite est indispensable car elle permet de vérifier que la grossesse est bien interrompue, et qu’il n’y a pas besoin de geste complémentaire. En effet, dans un nombre très faible de cas, la grossesse peut continuer d’évoluer malgré des saignements importants. Le rendez-vous est prévu 14 à 21 jours après l’IVG […]

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Annexe 3 «  Et après, quel suivi ? », p.33.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Quand aurai-je mes règles après une IVG ?

Si vous n’avez pas de règles ou de saignements 4 à 6 semaines après la réalisation de l’IVG, prenez contact avec le centre, le médecin ou la sage-femme qui vous a prise en charge pour l’IVG.
 

Restez vigilante
Une grossesse est possible dès le premier mois qui suit l’avortement. C’est pourquoi il est primordial de parler contraception le plus tôt possible avec votre médecin ou votre sage-femme, qui saura vous conseiller sur la méthode la plus adaptée à votre mode de vie. Toutes les informations à ce sujet sur le site : www.choisirsacontraception.fr [devenu QuestionSexualité] […]

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Annexe 3 « Et après, quel suivi ?», p.33.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Que faire si mon test est toujours positif après une IVG ?

Une visite de contrôle est absolument nécessaire après l'IVG.
Elle permet de s’assurer que la grossesse est bien interrompue et qu’il n’existe pas de complication. Elle doit intervenir entre le 14e et le 21e jour après l’IVG, parfois plus tôt selon les circonstances cliniques.

  • Dans le cadre de l'IVG instrumentale, c'est le médecin qui réalise cette consultation.
  • Dans le cadre de l'IVG médicamenteuse, elle a lieu au cabinet du médecin ou de la sage-femme de ville ou en établissement de santé.

Lors de la consultation de contrôle, le médecin ou la sage-femme vérifie que vous disposez d’une contraception adaptée à votre situation. […] 

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « Le quatrième temps : la consultation de contrôle », p.15.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Quand et comment reprendre ma contraception après une IVG ?

ATTENTION : La possibilité d’une nouvelle grossesse existe immédiatement après une IVG. Aussi est-il nécessaire d’utiliser un moyen contraceptif juste après l’intervention.

 Les consultations médicales réalisées pour effectuer une IVG vous permettent de recevoir une information détaillée sur les méthodes contraceptives disponibles et d’échanger avec le médecin ou la sagefemme pour choisir la contraception qui vous convient. Une grossesse pouvant survenir rapidement, la méthode contraceptive choisie sera mise en place dès que possible après la réalisation de l’IVG. […]
Le choix d’une contraception
[…] Aucune méthode n’est contre-indiquée après une IVG, sauf le dispositif intra-utérin (DIU), en cas d'épisode infectieux lors de l'IVG. Par ailleurs, les moyens de contraception nécessitant des manipulations vaginales (anneau vaginal, cape cervicale, etc.) ne sont pas recommandés immédiatement après l’intervention, pendant le premier cycle suivant l’IVG.
La mise en place de la contraception
La contraception est mise en place dès la réalisation de l’IVG.
Un dispositif intra-utérin (au cuivre ou à la progestérone) peut être posé immédiatement après la réalisation de l’IVG instrumentale (sauf en cas d’épisode infectieux) ou lors de la visite de contrôle pour une IVG médicamenteuse.
Une contraception hormonale, œstroprogestative (pilule, patch transdermique) ou progestative (pilule, implant) peut être débutée :
- le jour même ou le lendemain
d’une IVG instrumentale ;
- le jour de la prise de misoprostol – prise du 2e médicament – pour une IVG médicamenteuse.
Les préservatifs masculins peuvent être utilisés dès la reprise des rapports sexuels. Ce sont les seuls contraceptifs qui protègent des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH-Sida. […]

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « la contraception après une IVG », p.17-18.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Où trouver des informations complémentaires sur la contraception ?

  • Auprès des centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF) ainsi que des établissements d’information, de consultation et de conseil familial (EICCF). Les coordonnées de ces structures, établies par département, sont disponibles sur les sites Internet mentionnés ci-dessous.
  • Auprès du numéro national anonyme et gratuit « Sexualités – Contraception – IVG » : 0 800 08 11 11.
  • Sur les sites Internet suivants :
     - www.choisirsacontraception.fr  [ devenu QuestionSexualité ] : ce site vous aide à choisir la méthode de contraception qui vous convient le mieux en fonction de votre mode de vie et de votre situation personnelle ;
     - www.ivg.social-sante.gouv.fr  : ce site vous apporte les informations utiles concernant les IVG et la contraception après une IVG.

Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « la contraception après une IVG », p.19-20.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

Y a-t-il un risque de stérilité suite à une (ou des) IVG ?

Le site IVG.GOUV.FR du Ministère des Solidarités et de la Santé vous répond :

Une IVG ne rend pas stérile, une grossesse peut être envisagée dès le mois qui suit.

Que ce soit par la méthode médicamenteuse ou chirurgicale, il n’y a pas de risque de stérilité. Bien au contraire, la fertilité revient assez rapidement. Il faudra donc anticiper pour que vous ayez un moyen de contraception dès le jour de l’intervention. Par contre les infections sexuellement transmissibles, elles, peuvent causer de l’infertilité. C’est pourquoi un dépistage vous sera proposé lors de l’IVG pour vérifier que vous n’en n’ayez pas.

https://ivg.gouv.fr/decryptage-des-idees-recues-sur-l-ivg.html

Si vous avez toujours des questions ...


Date de rédaction : avril 2018
Mise à jour : septembre 2021