Questions-santé 2021 - novembre

Allergique iode avec oedème de Quincke

Question

Avec cette allergie à l'iode radioactive, puis-je avoir en 3ème dose le vaccin Pfizer ?


Réponse

Bonjour,

Vous avez eu une allergie à l’iode radioactif qui a provoqué un œdème de Quincke et vous souhaitez savoir si vous pouvez recevoir la 3e dose du vaccin Pfizer contre la Covid-19.

Voici la liste des contre-indications, établie par le Ministère des solidarités et de la santé :

Les cas de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination contre la covid-19 et permettant la délivrance du certificat de contre-indication permettant de déroger à l’obligation vaccinale sont les suivants :
- Contre-indications inscrites dans la notice du produit :

  • Antécédent d’allergie documentée (avis allergologue) à un des composants du vaccin, en particulier polyéthylène-glycols et par risque d’allergie croisée aux polysorbates ;

  • Réaction anaphylactique au moins de grade 2 (atteinte au moins de 2 organes) à une première injection d’un vaccin contre la Covid-19 posée après expertise allergologique ;

  • Personnes ayant déjà présenté des épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication commune au vaccin Vaxzevria et au vaccin Janssen) ;

  • Personnes qui ont présenté un syndrome thrombotique et thrombocytopénique (STT) suite à la vaccination par Vaxzevria.

  •  Recommandation médicale de ne pas initier une vaccination (1ère dose) : Syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique (PIMS) post Covid-19

-  Une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin signalé au système de pharmacovigilance (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré …).

- Situations de contre-indication temporaire à la vaccination contre la Covid-19 :

  • Traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ;

  • Myocardites ou péricardites d’étiologie non liée à une infection par SARS-CoV-2, survenues antérieurement à la vaccination mais toujours évolutives ;

  • Infection de moins de 2 mois à la Covid-19.

Le document attestant d’une contre-indication médicale est remis par un médecin à la personne concernée qui le transmet à l’organisme d’assurance maladie.

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure de vous donner d’avis médical. C’est pourquoi nous vous invitons à interroger votre médecin traitant qui connaissant vos antécédents médicaux sera en mesure de vous donner un avis pertinent et adapté à votre situation médicale.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 13/11/21



Retour à la liste des questions