Toutes les questions-santé - février

Retard de retour des règles

Question

Date de l’IVG, 27 décembre, date prévue du retour des règles est entre 23 à 30 janvier. Le souci c’est qu'elle n’a pas ses règles jusqu’à présent. On a fait une échographie le 1er février, le médecin a dit qu’elle n’est pas enceinte... le souci c’est qu’on a eu un rapport non protégé le 2 février...


Réponse

Bonjour,

Vous nous expliquez que votre amie a réalisé une IVG fin décembre et que ses règles ne sont pas revenues depuis. Elle a fait une échographie de contrôle qui a confirmé le succès de l’IVG. Vous nous dites que depuis cette échographie, vous avez eu des rapports non protégés et vous vous inquiétez des conséquences.

Pour commencer, nous vous proposons un extrait de la réponse-type que nous avons réalisée au sujet des IVG : Quand aurai-je mes règles après une IVG ?
 

Si vous n’avez pas de règles ou de saignements 4 à 6 semaines après la réalisation de l’IVG, prenez contact avec le centre, le médecin ou la sage-femme qui vous a prise en charge pour l’IVG.
Restez vigilante
Une grossesse est possible dès le premier mois qui suit l’avortement. C’est pourquoi il est primordial de parler contraception le plus tôt possible avec votre médecin ou votre sage-femme, qui saura vous conseiller sur la méthode la plus adaptée à votre mode de vie.
Toutes les informations à ce sujet sur le site : www.choisirsacontraception.fr [devenu QuestionSexualité] […]
Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018 , mis à jour le 18 mars 2020. Annexe 3 « Et après, quel suivi ?», p.33.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg/#item-grid-64796

Un autre extrait vous met en garde contre les risques de grossesse à la suite d’une IVG : Quand et comment reprendre ma contraception après une IVG ?

ATTENTION : La possibilité d’une nouvelle grossesse existe immédiatement après une IVG. Aussi est-il nécessaire d’utiliser un moyen contraceptif juste après l’intervention.
Les consultations médicales réalisées pour effectuer une IVG vous permettent de recevoir une information détaillée sur les méthodes contraceptives disponibles et d’échanger avec le médecin ou la sagefemme pour choisir la contraception qui vous convient. Une grossesse pouvant survenir rapidement, la méthode contraceptive choisie sera mise en place dès que possible après la réalisation de l’IVG.
[…]
Le choix d’une contraception
[…] Aucune méthode n’est contre-indiquée après une IVG, sauf le dispositif intra-utérin (DIU), en cas d'épisode infectieux lors de l'IVG. Par ailleurs, les moyens de contraception nécessitant des manipulations vaginales (anneau vaginal, cape cervicale, etc.) ne sont pas recommandés immédiatement après l’intervention, pendant le premier cycle suivant l’IVG.
La mise en place de la contraception
La contraception est mise en place dès la réalisation de l’IVG.
Un dispositif intra-utérin (au cuivre ou à la progestérone) peut être posé immédiatement après la réalisation de l’IVG instrumentale (sauf en cas d’épisode infectieux) ou lors de la visite de contrôle pour une IVG médicamenteuse.
Une contraception hormonale, œstroprogestative (pilule, patch transdermique) ou progestative (pilule, implant) peut être débutée :
- le jour même ou le lendemain d’une IVG instrumentale ;
- le jour de la prise de misoprostol – prise du 2e médicament – pour une IVG médicamenteuse.
Les préservatifs masculins peuvent être utilisés dès la reprise des rapports sexuels. Ce sont les seuls contraceptifs qui protègent des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH-Sida. […]
Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018 , mis à jour le 18 mars 2020. Chapitre « la contraception après une IVG », p.17-18.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg/#item-grid-64798

Enfin, vous avez eu des rapports non protégés, QuestionSexualité vous apporte des éléments d’information pour déterminer si votre amie est à nouveau enceinte :

Comment savoir si vous êtes enceinte ?
Pour savoir si vous êtes oui ou non enceinte, une solution : le test de grossesse.
6 jours : C’est le nombre de jours à partir duquel vous pouvez faire un test de grossesse urinaire précoce avant la date présumée des règles.
14 jours : C’est le nombre de jours à partir duquel vous pouvez faire un test de grossesse sanguin après le rapport sexuel qui pourrait être à l’origine d’une grossesse.

Quel test de grossesse choisir ? 
Pour lever le doute sur une éventuelle grossesse, le seul moyen est de faire un test de grossesse. Encore faut-il savoir lequel choisir. Entre test urinaire, test urinaire « précoce » et test sanguin, comment faire votre choix ?

Le test urinaire : il s’agit de la première étape 

  • Il peut être effectué à partir de la date à laquelle vous devriez avoir vos règles.

  • Les tests urinaires sont en vente libre en pharmacie, en grandes surfaces ou en ligne.

Le test urinaire permet de détecter dans l’urine la présence ou non d’hormones produites par l’embryon (l'β-HCG). Il est recommandé de faire le test urinaire avec les premières urines du matin, lorsqu’elles sont le plus concentrées. L’hormone β-HCG sera alors plus facilement décelable. 

Le test sanguin : il s’agit du test le plus fiable

  • Il peut être effectué dès 14 jours après le rapport sexuel qui pourrait être à l’origine d’une grossesse.

  • Les tests sanguins sont réalisés en laboratoire. 

Il s’agit d’une prise de sang qui permet d’obtenir le taux exact d’hormones β-HCG et donc de savoir depuis quand vous êtes enceinte. Il peut se faire à n’importe quel moment de la journée, sur ordonnance (remboursé) ou sans ordonnance (non remboursé). 

Bon à savoir :  il est inutile de faire le test grossesse trop tôt, car l’hormone β-HCG n’est détectable que 10 jours après la fécondation.

https://questionsexualite.fr/comprendre-la-conception-et-la-grossesse/la-grossesse/comment-savoir-si-vous-etes-enceinte

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et conseillons à votre amie de revoir le médecin qui assure son suivi gynécologique afin qu’il soit en mesure de lui donner un avis médical pertinent.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions