Toutes les questions-santé - mai

Compléments alimentaires pendant infection Covid

Question

J'ai le bras platré et on m'a conseillé de prendre de la vitamine C, K2 et du silicium d'origine végétale. Je viens d'être testée positive au Covid-19. Puis-je continuer à prendre ces 3 compléments ?


Réponse

Bonjour,

Vous avez le bras dans le plâtre et on vous a conseillé de prendre de la vitamine C, de la vitamine K2 et du silicium d'origine végétale. Vous souhaitez savoir si vous pouvez continuer à prendre ces compléments alors que vous êtes positive à la Covid-19.

A titre d’information générale, voici 3 articles extraits du site grand public, Passeport santé, sur les compléments que vous prenez :

- Vitamine C

« […] La vitamine C participe à des centaines de processus dans l’organisme. Une de ces principales fonctions est d'aider le corps à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Elle contribue aussi au maintien de la fonction immunitaire, elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l'absorption du fer contenu dans les végétaux.[…] »

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_c_ps

A noter que la vitamine C a fait partie de la thérapeutique de prise en charge des patients atteints de la Covid-19, comme l’indique cet article extrait du site de l’éditeur scientifique John Libbey Eurotext : Vitamine C, une approche thérapeutique efficace dans la pathologie Covid-19 / Daniel Letonturier  (Service de médecine gériatrique aiguë (unité Covid), hôpital gériatrique de l’Isle-Adam Parmain, France] (08/06/20)

« […] Conclusion
Dans notre contexte actuel, qui est une pandémie à laquelle aucun produit vaccinal ou antiviral d’efficacité démontrée ne peut être opposé, l’utilisation de la vitamine C comme agent antiviral se conçoit. Elle peut être utilisée seule ou en association avec d’autres substances exerçant une synergie positive, permettant le développement du système immunitaire, la résolution de l’«orage cytokinique » et l’inhibition des processus oxydatifs [1, 2, 7, 9]. Des études cliniques complémentaires sur l’utilisation de la vitamine C, par voie intraveineuse ou orale (telle la vitamine C liposomale encapsulée) ciblant d’autres situations à travers différents mécanismes sont à réaliser dès que possible [7, 9]. La vitamine C constitue une stratégie thérapeutique adjuvante sûre, rapide et efficace dans le renforcement et le maintien de l’immunité tant innée qu’adaptative, facilement déployable et accessible pour se protéger des infections respiratoires virales et bactériennes. Elle s’inscrit dans le champ plus général de l’immunonutrition, auquel il sera sans doute fait de plus en plus recours dans la prévention des risques viraux épidémiques [12].
Le recours à l’acide L-ascorbique dans une stratégie de prévention de pathologie Covid-19, se fonde sur une couverture complète des besoins nutritionnels journaliers. Il semble même que, pour cette vitamine, le mieux soit l’ami du bien. En tout état de cause, de fortes doses, parfois même faramineuses, peuvent être nécessaires chez le patient infecté sévère. »

https://www.jle.com/fr/covid19-vitamine-c

- Vitamine k
https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_k_ps

- Silicium d’origine végétale : Silicium : qu'est-ce que le silicium ? :

« [ …]
Participe à l'immunité
On retrouve une forte concentration de silicium dans le thymus, un organe essentiel du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans la fabrication des anticorps. […] »

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=silicium_nu

Enfin, nous vous proposons l’article de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui met en garde contre la consommation de compléments alimentaires pouvant perturber la réponse immunitaire (17/04/20)
On ne trouve de référence ni aux vitamines ni au silicium d’origine végétale.
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-met-en-garde-contre-la-consommation-de-compl%C3%A9ments-alimentaires-pouvant-perturber-la

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous invitons à interroger votre pharmacien et/ou votre médecin traitant qui, en tant que professionnels de santé, seront en mesure de vous apporter une réponse adaptée à votre état de santé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions