Je cherche de l’information sur les vaccins contre le coronavirus

Dans quels cas, la vaccination est-elle contre-indiquée ?

Le site de l’Assurance maladie (21/12/22) rappelle les cas de contre-indications validés par la HAS : Quels sont les cas de contre-indications à la vaccination ?

Selon la Haute Autorité de santé (HAS), plusieurs cas de contre-indications médicales sont définitifs :

  • les contre-indications inscrites dans les dernières versions des résumés des caractéristiques du produit (RCP) :
    • contre-indications pour tous les vaccins autorisés en France :
      • antécédent d'allergie documentée à un des composants du vaccin, produit actif ou excipients tels que mentionnés dans le RCP ;
      • réaction anaphylactique au moins de grade 2 (atteinte au moins de 2 organes) secondaire à une injection d'un vaccin contre le covid-19, confirmée par une après expertise allergologique ;
  • contre-indications aux vaccins Vaxzevria (Astra Zeneca) et JCovden (Janssen) :
    • personnes ayant déjà présenté un ou plusieurs épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication commune au vaccin Vaxzevria (AstraZeneca) et au vaccin JCovden (Janssen)) ;
    • personnes ayant présenté un syndrome thrombotique et thrombocytopénique (STT) à suite d’une vaccination par le vaccin Vaxzevria (AstraZeneca) ou le vaccin JCovden (Janssen).
  • une recommandation médicale de ne pas initier une vaccination (première dose) :
    • myocardites ou myo-péricardites associées à une infection par SARS-CoV2.
  • une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer une dose supplémentaire de vaccin (2e dose ou dose de rappel) suite à la survenue d'un effet indésirable d'intensité sévère ou grave attribué à une précédente injection de vaccin signalé au système de pharmacovigilance (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré, de syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique (PIMS)…).
  • recommandation établie par un centre de référence maladies rares (CRMR) ou un centre de compétence maladies rares (CCMR) après concertation médicale pluridisciplinaire (avis collégial documenté) de ne pas initier la vaccination contre le covid-19.

3 contre-indications médicales sont temporaires :

  • traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ;
  • myocardites ou péricardites d'étiologie non liée à une infection par SARS-CoV-2 survenues antérieurement à la vaccination et toujours évolutives ;
  • syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) post-infection par le SARS-CoV-2, pendant 3 mois suivant la survenue du PIMS. La vaccination peut avoir lieu passé ce délai, après récupération d’une fonction cardiaque normale, et en l’absence de tout syndrome inflammatoire.

Plus de questions sur :

Je cherche de l’information sur les vaccins contre le coronavirus

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question