Je cherche de l’information sur les vaccins contre le coronavirus

Quelle stratégie vaccinale ?

Face au grand nombre de personnes à protéger, la stratégie vaccinale a été élaborée en suivant les avis de la HAS comme l’explique cet article publié sur le site du Ministère des solidarités et de la santé :

La stratégie vaccinale mise en place doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique :
Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
Protéger les soignants et le système de soins
Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination


Elle repose sur trois principes :

  • Non obligatoire

  • Gratuité

  • Haute sécurité

[...]

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

Cependant, comme l'indique le site des éditions Vidal, le vaccin de Pfizer a reçu une extension d'autorisation permettant de vacciner les jeunes de 12 à 15 ans :

Selon les conclusions de l'Agence européenne du médicament (EMA), la balance bénéfice/risque du vaccin COMIRNATY est positive chez les adolescents de 12 à 15 ans. 
Jusqu'à présent, ce vaccin était indiqué à partir de 16 ans. 

L'EMA lui a attribué une extension d'AMM, à partir de 12 ans, sur la base des résultats d'un essai clinique 

  • n = 2 260 enfants de 12 à 15 ans ;  

  • étude menée versus placebo ;

  • efficacité vaccinale (réponse immunitaire = taux d'anticorps dirigés contre SARS-CoV-2) comparable à celle observée chez les 16 - 25 ans : 100 % en termes de prévention des cas de COVID-19 symptomatiques et confirmés à partir du 7e jour après la fin de la vaccination ("bien que le taux réel puisse se situer entre 75 % et 100 %" précise l'EMA). En effet, sur les 1 005 enfants ayant reçu le vaccin, aucun n'a développé de COVID-19 contre 16 enfants sur les 978 qui ont reçu l'injection factice.

L'efficacité sur la transmission virale n'a pas été évaluée dans les essais.
Ce vaccin est déjà utilisé en population adolescente dans d'autres pays, dont les États-Unis. [...]

https://www.vidal.fr/actualites/27209-ouverture-de-la-vaccination-anti-covid-19-aux-adolescents-arguments-et-modalites.html

Pour faire face à une certaine réticence de la part de certains citoyens, l’Académie de médecine préconise de revenir sur le principe de non obligation de la vaccination contre la Covid-19 et de la rendre obligatoire pour pouvoir bénéficier de certaines activités, afin de juguler l’épidémie : « Obligation » n’est pas un gros mot quand il s’agit de vacciner contre la Covid-19.

Elle s’impose dans tous les cas où une vaccination efficace permet d’éliminer une maladie répandue, sévère et souvent mortelle. Avec un taux d’efficacité de 90 à 95% contre les formes graves de la Covid-19, les vaccins actuellement homologués en France contre le SARS-CoV-2 remplissent les conditions qui permettent de recourir à l’obligation vaccinale face à une épidémie redoutable, en particulier socialement, que les mesures individuelles (gestes barrière) et collectives (couvre-feu, confinement) sont incapables de contrôler dans la durée.

https://www.academie-medecine.fr/obligation-nest-pas-un-gros-mot-quand-il-sagit-de-vacciner-contre-la-covid-19/

Vous souhaitez comprendre en détail l’évolution de la stratégie vaccinale ?
Vous pouvez consulter en ligne l’ensemble des recommandations de la Haute Autorité de Santé :
https://www.has-sante.fr/jcms/fc_2875171/fr/resultat-de-recherche?FACET_THEME=c_64654%2Fc_64679%2Fp_3203414

Date de création : 28/11/20 ; mise à jour : 02/09/22


Plus de questions sur :

Je cherche de l’information sur les vaccins contre le coronavirus

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question