Découvrez des débats, des rencontres sur les questions de genre et l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment dans le domaine des sciences et des technologies.
Les rencontres proposées ci-dessous permettent d’approfondir des thématiques liées à l’égalité des femmes et des hommes dans différents domaines comme le numérique, l’écologie, le sport, les sciences avec des intervenants et intervenantes de diverses disciplines.

Femmes et numérique : y-a-t-il un bug ?

Octobre 2015
Sur Internet et les plates-formes de jeux, les femmes sont victimes d’injures, de chantages et de menaces. De plus, elles sont sous-représentées dans les métiers du numérique. Pourtant, elles ont contribué dès le XIXe siècle au développement de l’informatique, à l'instar d'Ada Lovelace, auteure du premier programme informatique du monde.

Avec Liliana Cucu, chargée de recherche en informatique, coprésidente de la Commision Parité Égalité de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) ; Fanny Lignon, maîtresse de conférences, cinéma audiovisuel à l'université Claude Bernard Lyon 1 ; Pascale Vicat-Blanc, informaticienne, directrice senior Cloud Architecture chez F5 Networks, prix Irène Joliot-Curie en 2011 ; Angela Washko, artiste et activiste américaine.
Modératrice : Lucie Ronfaut, journaliste, Le Figaro, rubrique High tech.
En partenariat avec le Centre Hubertine Auclert

Quelle place pour les femmes dans la ville ?

Décembre 2016
La ville, lieu de travail, d’échanges commerciaux, de politique et de pouvoir, a longtemps été le territoire des hommes. Si les femmes l’investissent de plus en plus, il existe néanmoins des usages différenciés de la ville entre les femmes et les hommes : déplacements, investissement des espaces, sentiment d’insécurité, machisme… Ainsi le droit à la ville des femmes ne semble pas être totalement effectif. Comment bâtir une ville égalitaire ? Comment les politiques urbaines peuvent prendre en compte les besoins et les usages des femmes et des hommes ?

Avec Teresa Boccia, professeure d’architecture et d’urbanisme à l’Université Federico II de Naples, directrice du centre d’études interdisciplinaire Urbanima, présidente de l’Association des femmes de l’Europe méridionale (Afem), experte auprès des Nations Unies ; Pascale Lapalud, urbaniste-designeure, co-fondatrice et présidente de Genre et Ville.
Modération : Amandine Berton-Schmitt, chargée de mission Education au Centre Hubertine-Auclert
En partenariat avec le Centre Hubertine Auclert

Ecoféminisme : quand les femmes défendent la planète

Décembre 2017
L’écoféminisme, mouvement qui a émergé dans les années 1970, fait converger les luttes féministes et environnementales. Près de cinquante ans plus tard,face aux désastres écologiques en cours, des femmes continuent de s’engager pour préserver une planète vivante et assurer des conditions de vie accueillantes pour les générations futures. Comment se sont articulées les luttes contre la destruction de la nature et les différentes formes d’oppression des femmes ?
Aujourd’hui, comment les principes de l’égalité femmes-hommes s’intègrent dans les objectifs de développement durable ?

Avec Pascale d’Erm, journaliste ; Emilie Hache, philosophe, maîtresse de conférence - université Paris-Nanterre ; Fanny Petitbon, responsable de plaidoyer à l’ONG Care France.
Modération : Amandine Berton-Schmitt, Centre Hubertine-Auclert.
En partenariat avec le Centre Hubertine-Auclert

Le sexisme en sciences : résoudre l’équation

Novembre 2018
L’histoire des sciences paraît trop souvent être une histoire d’hommes. Oubliées, éclipsées, non récompensées pour leurs découvertes, les femmes ont pourtant toujours contribué à l’édification des savoirs scientifiques comme Rosalind Franklin, dont les clichés radiographiques ont permis de mettre en avant la structure en double hélice de l’ADN ou Jocelyn Bell, découvreuse du premier pulsar.
En France, s’il y a 47% de filles en terminale scientifique, seulement 27% des chercheurs sont des femmes. Dans leur emploi, les femmes scientifiques sont encore confrontées au sexisme ordinaire, au plafond de verre, aux inégalités de carrières et de salaires et doivent faire face aux soupçons autour de leurs compétences voire au harcèlement. Comment lutter contre les clichés et faire cesser le sexisme dans les sciences ?

Avec Marie-Agnès Bernardis, chargée de mission égalité pour Universcience ; Isabelle Collet, maîtresse d’enseignement et de recherche en sciences de l’éducation, Groupe relations interculturelles et formation des enseignants – genre et éducation, Université de Genève, présidente de l’Association de recherche pour le genre en éducation formation ; Mathilde Larrère, historienne, maîtresse de conférences en histoire contemporaine, université Paris-Est Marne-la-Vallée. Modération : Amandine Berton-Schmitt, Centre Hubertine-Auclert.
En partenariat avec le Centre Hubertine-Auclert

Les femmes et le sport : le sport est-il encore sexiste ?

Octobre 2019
L’accès des femmes aux sports et la définition du genre en compétition de haut niveau.

Avec Anaïs Bohuon, socio-historienne, professeure à l'UFR STAPS de l'université de Paris-Sud ;
Sigolène Couchot-Schiex, sociologue de l’éducation, maîtresse de conférence à  l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne.
Modération : Amandine Berton-Schmitt, Centre Hubertine-Auclert.
En partenariat avec le Centre Hubertine-Auclert

Escrime, est-ce un crime ? Réparer les traumatismes sexuels

Octobre 2019
Le sport et la reconstruction des femmes et des enfants victimes de violences sexuelles.

Avec Violaine Guérin, endocrinologue et gynécologue, présidente des associations « Stop aux Violences Sexuelles » et « Active Ton Potentiel » ; Boris Sanson, kinésithérapeute, champion olympique de sabre.

La science, ce n’est pas une affaire de genre

Mars 2020
Une rencontre avec trois chercheuses qui oeuvrent quotidiennement pour repousser les frontières de la connaissance. En première partie, chacune donnera une conférence qui fera le point sur son domaine de recherche. En deuxième partie, une table ronde s’intéressera à la place des femmes dans le monde scientifique.
Le CNRS et l’association Femmes & Sciences collaborent avec Universcience pour illustrer les talents scientifiques au féminin de la région Île-de-France.

Avec Céline Calvez, députée, autrice d’un rapport d’information sur les femmes et les sciences ; Inbar Fijalkow ; Carole Freissinet ; Pascal Huguet, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire de psychologie sociale et cognitive, université Clermont Auvergne ; Nicole Vilmer.

Genre et sexe : quelles différences ?

Février 2013
Dans la suite des gender and women studies conduites aux Etats-Unis dès les années 70, et notamment promues en France par le CNRS on distingue aujourd’hui le sexe biologique et le genre, culturellement et socialement construit. A quoi renvoient plus précisément ces concepts et comment les articuler ?

Avec Geneviève Fraisse, philosophe, directrice de recherche au CNRS ; Thierry Hoquet, maitre de conférences en histoire et philosophie des sciences à l'université Paris X Nanterre ; Irène Théry, sociologue, directrice d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; Priscille Touraille, socio-anthropologue, chargée de recherche, CNRS-MNHM.
Modération Bénédicte Leclercq, responsable du département des conférences, Universcience

Regard historique sur les questions de procréation, sexualité, filiation

Un séminaire, organisé en 2003, placé sous la direction de Pierre jouannet, professeur de médecine, chef du service de biologie de la reproduction à l’hôpital Cochin et Véronique Nahoum Grappe, anthropologue, chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales, sur les convergences et les divergences existant entre procréation, sexualité et filiation et sur la place de la médecine et des médecins dans leur approche individuelle ou collective.

Dans les sociétés sans États : regards anthropologiques

Avec Françoise Héritier, anthropologue, professeure au Collège de France et Maurice Bloch, anthropologue, professeur à London School of Economics.

De la procréation énigmatique à la procréation médicalisée

Avec André Burguière, historien, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales et Georges David, professeur honoraire de biologie de la reproduction, membre de l'Académie nationale de médecine.

Sexualité et procréation dans l'évolution du vivant et la formation du sujet

Avec Pierre-Henri Gouyon, chercheur au CNRS, laboratoire Écologie, systématique et évolution et Philippe Jeammet, psychanalyste, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université de Paris VI, chef du service de psychiatrie des adolescents et des jeunes adultes à l'Institut mutualiste Montsouris.

La procréation médicalisée dans tous ses états

Avec Marcela Iacub, juriste, chercheur au CNRS et spécialiste du droit de la bioéthique et Pierre Jouannet, professeur de médecine, chef du service de biologie de la reproduction à l’hôpital Cochin.

Familles imaginaires : BD, polars et séries TV

Avec Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue, chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales, Jean-Bernard Pouy, écrivain et Patrick Raynal, écrivain, éditeur.

De la sexualité sans procréation à la procréation sans sexualité

Avec Yvon Englert, professeur à l'Université Libre de Bruxelles, chef de la clinique de la fertilité à l'hôpital Erasme (Bruxelles), président du Comité consultatif de Bioéthique de Belgique et Jean-Claude Polak, psychiatre, psychanalyste.

Du désir au gène, la construction de la parentalité

Avec Agnès Fine, anthropologue, directrice d'étude à l'École des hautes études en sciences sociales.
Michela Marzano, philosophe, CNRS, Iresco-Cerses.
Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université de Paris XIII.

Rester jeune : femmes sous pression

Vieillir entraîne des changements biologiques, psychologiques et sociaux liés à l’histoire de vie de chacun. Sous la pression sociale qui impose de rester jeune, comment les femmes composent-elles avec leur corps vieillissant ?

Avec Enguerran Macia, anthropobiologiste, chargé de recherche au CNRS, membre du réseau de l’Observatoire NIVEA

Genre et vêtements : des codes à déconstruire

Octobre 2021
Socialement, culturellement et historiquement construit, le vêtement est un objet genré. Porteur de signes de la féminité et de la masculinité, il a été souvent, dans l’histoire, une des marques de l’émancipation ou de l’oppression des femmes. Reflet de son époque dans la reproduction et l’exacerbation des stéréotypes de genre comme dans leur subversion, la mode permet de lire ce qui se joue autour du vêtement. La tendance actuelle au "genre fluide", au "genre neutre" aidera-t-elle à faire que l’habit ne fasse pas le sexe et à affranchir le vêtement des codes du genre ?

Avec Christine Bard , professeure d'histoire contemporaine (Université d'Angers), membre du laboratoire Temps, Mondes, Sociétés (TEMOS) / Institut universitaire de France (IUF) ; Damien Delille, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université Lumière Lyon 2; Manon Renault, doctorante (thèse sur la mode et la notion de temporalité), enseignante à La Sorbonne Nouvelle et à l'Institut Français de la Mode, journaliste mode aux Inrocks

Modération : Amandine Berton-Schmitt, directeur Centre Hubertine-Auclert


En partenariat avec le Centre Hubertine-Auclert.