Après l’exposition consacrée en 2021 à Abu Bakarr Mansaray, la Cité des sciences et de l’industrie confie sa deuxième carte blanche à l’artiste Antoine Renard. Son installation Psychobotania, qui se situe entre animisme et technologie, est une nouvelle occasion pour le public de découvrir le travail d’un artiste passionné par la science.

Une installation vidéo sonore et olfactive 

PSYCHOBOTANIA est une installation vidéo, sonore et olfactive conçue spécifiquement pour la Galerie de la Cité des sciences et de l’industrie. Le projet se développe dans la continuité des recherches que j’ai menées en Amazonie péruvienne. J’y ai étudié la manière dont les plantes, par l’intermédiaire de leurs parfums et de leurs utilisations chamaniques ritualisées, exercent une influence sur l’organisation sociale et la construction identitaire des populations locales. Dans une perspective d’hybridation et de décolonisation de la pensée moderniste, mes recherches se situent entre l’animisme végétaliste et le naturalisme technologique. PSYCHOBOTANIA convoque un ensemble d’éléments cognitifs et physiologiques immersifs, comme autant de documents visuels, sonores et olfactifs issus de mes multiples séjours dans la jungle. Je les ai « remasterisés » et hybridés à l’aide d’algorithmes nourris par des éléments de la culture populaire, tels que des images issues du film d’animation AKIRA ou la musique électronique underground de mon adolescence. Il s’agit d’une dérive dans une intériorité, une expérience propice à l’exploration et à l’infiltration de mon inconscient en suivant les méandres du savoir des plantes.

Antoine Renard

L’artiste


Né en 1984 à Paris, Antoine Renard vit et travaille entre Paris et Lourdes, France. Diplômé d’un DNSEP aux Beaux- Arts de Dijon en 2008, Antoine Renard est lauréat de nombreux prix et résidences. En 2019 il est lauréat du prix Occitanie de la Villa Médicis et bénéficie la même année de la bourse de soutien au projet artistique du Centre national des arts plastiques (Cnap), ainsi que d’une résidence à la Cité internationale des arts de Paris. Il est également le lauréat du programme doctoral SACRe 2020 de l’Université PSL. Antoine Renard a déjà présenté son travail lors d’expositions personnelles d’envergure.

Voir son site


Une programmation art et science tout au long de l'année

Comment les artistes intègrent-ils les connaissances fondamentales dans leurs recherches plastiques et théoriques ?
La Cité des sciences et de l’industrie propose deux rendez-vous 
annuels au confluent de l’art et des sciences.

  • Le cycle de résidences
    Inaugurée en 2022, la résidence art et sciences, d'une durée d'un an, est accompagnée d’une bourse d’aide à la création. Elle s’adresse aux artistes intéressés par les questions scientifiques et technologiques et donne lieu à la présentation des travaux du lauréat ou de la lauréate au sein de la Galerie, espace de 120 m² situé au niveau 2 de la Cité. Après une première édition menée avec l’artiste-chercheur Grégory Chatonsky, la résidence art et sciences de la Cité des sciences et de l’industrie a été attribuée pour la saison 2022-2023 à Marine Nouvel.
     
  • Des Cartes blanches
    En parallèle de ce cycle de résidences art et sciences, une Carte blanche est laissée chaque année à un artiste pour exposer son travail. L’exposition PSYCHOBOTANIA d’Antoine Renard succède à celle de l’artiste Abu Bakarr Mansaray (octobre 2021).