©Popartic / iStock / Getty Images Plus

Huit tables rondes (quatre par jour) se succèdent tout au long du week-end.
Les internautes sont invités à échanger avec les intervenants par le biais d'un tchat.
Durée : 30 minutes environ.
Animation : Denis Brogniart.

Des explorations au service de la pédagogie et de la vulgarisation scientifique

Samedi 27 mars à 14h

Partir en exploration c’est dépasser ses limites mais aussi transmettre le sens de son aventure. Aujourd’hui de nombreux aventuriers mettent en avant l’aspect pédagogique de leur projet. Comment allier aventure et transmission auprès du plus grand nombre, notamment des plus jeunes ?

Avec :

©Julien Fumard

Sophie Simonin et Tobias Carter

Sophie Simonin et Tobias Carter sont fondateurs de l'association Unu Mondo ("un monde" en espéranto) et skippers à bord de leur voilier d'expédition polaire Northabout. Unu Mondo est une association qui s’inscrit dans un large mouvement de prise de conscience et d’initiatives citoyennes visant à lutter contre les changements climatiques. Chaque année ils mènent avec leur voilier des expéditions à la fois scientifiques et pédagogiques. Elles visent à recueillir des données scientifiques et les témoignages des communautés arctiques impactées, pour mieux anticiper le changement climatique et promouvoir des actions concrètes. Ils viendront témoigner de leur expédition 2020 au Groenland, de leur travail dans les écoles et du défi qu'a représenté le montage de ce projet. 

Voir le site de l'association Unu Mondo 
 

D.R

Heïdi Sevestre

(en duplex depuis la Norvège)
En avril 2021, Heïdi Sevestre embarquera pour une expédition scientifique unique au cœur de l’Arctique : Climate Sentinels. Pendant quatre semaines et sur 450 km, cette expédition 100 % féminine récoltera des échantillons de neige et de glace pour mesurer leur concentration en particules fines produites par la combustion d’énergies fossiles, qui accélèrent la fonte des glaces de l’Arctique. Cette expédition n’a rien d’une campagne scientifique classique. Elle se fera en ski pour minimiser son impact sur l’environnement et elle vise à rendre les sciences polaires accessibles au plus grand nombre, surtout aux jeunes générations.

Voir le site de l'expédition Climate Sentinels 

 

©Marin Le Roux - polaRYSE

Myriam Thomas

Myriam Thomas travaille pour la Fondation Tara Océan, dont la vocation première est de contribuer à la préservation de l’océan et de l'environnement par une recherche de haut niveau. Elle a aussi pour priorité de partager ses connaissances au plus grand nombre.

La Fondation et les professeurs naviguent bord à bord autour de la sensibilisation des futures générations grâce à une plateforme éducative à destination des enseignants francophones. En parallèle, à travers divers outils de sensibilisation destinés au grand public, elle a pour ambition de susciter l'intérêt, de faire comprendre, de partager la culture Océan hors du cadre scolaire.

Voir le site de la Fondation Tara Océan

Sur les traces d’un explorateur

Samedi 27 mars à 15h10

Qui n’a jamais rêvé de partir sur les traces d’un explorateur historique et d'apporter sa petite pierre à l’édifice de ses travaux ? Plus facile à dire qu’à faire et pourtant, certains y sont parvenus et d’autres s’y préparent.

Avec :

©Franck Gazzola / Under the Pole / Zeppelin Network

Victor Rault

Victor Rault est aventurier et réalisateur de films. Il s’apprête à prendre la mer pour un voyage de quatre ans autour du monde, sur les traces de Charles Darwin. Il part à la rencontre des scientifiques qui étudient aujourd’hui le monde naturel et, à travers leurs témoignages, il cherche à comprendre comment la nature a évolué en deux siècles. Via des films diffusés sur internet, son ambition est de répondre à la question suivante : la nature et les êtres humains peuvent-ils s’adapter à temps pour faire face au changement climatique ?

Voir le site du projet Captain Darwin 

D.R

Bernard Jimenez

Historien-voyageur et photographe, Bernard Jimenez, qui parcourt le monde depuis quarante ans, est parti dans le sillage de Lapérouse, Albigeois comme lui. Du Pacifique Nord aux mers du Sud, il a nourri son récit des choses vues et il a mélangé des tranches de sa vie avec celles de cet explorateur parti de Brest en 1785 avec des cartes fausses qu’il fallait corriger…

L’aventure accessible à tous

Samedi 27 mars à 16h20

L’aventure peut parfois paraître inaccessible. Pourtant il est possible de concrétiser ses envies de découvertes en étant accompagné par des professionnels ou tout simplement en partant à l’aventure près de chez soi.

Avec :

D.R

Benjamin Ferré

Benjamin Ferré est un navigateur et entrepreneur breton, amoureux des défis fous. Après une course transatlantique à la voile sans GPS et un tour du monde en stop et en solitaire, il lance en 2017 Imago, premier incubateur d’aventures en France, qui fait éclore et  accompagne des projets d’exploration sportifs, écologiques et solidaires.

Voir le site d'Imago

©Brian du Halgouet

Ferdinand Martinet

(en duplex depuis Lyon)
Ferdinand Martinet est cofondateur de Chilowé, média-guide de la micro-aventure. « On a beau avoir crapahuté un peu partout dans le monde, on n’a pas trouvé mieux que la France pour vivre des expériences extraordinaires dans la nature. ».

Voir le site de Chilowé

©Rencontres nationales du etourisme

Amélie Deloffre

Amélie Deloffre est la fondatrice de « 2 jours pour vivre ». Elle souhaite reconnecter les urbains à la nature via la micro-aventure, pour un tourisme de demain plus sobre et plus humain. Son but : leur apprendre à sortir des sentiers battus et à devenir créateurs plutôt que consommateurs d’aventure.

Voir le site de 2 jours pour vivre 

Deep Time, un projet du Human Adaptation Institute

Samedi 27 mars à 17h30

©Philippe Crochet

Ils sont 14, 7 femmes et 7 hommes. Le 14 mars ils sont entrés dans la grotte de Lombrives en Ariège pour ne plus en sortir durant 40 jours, sans information temporelle, ni soleil, ni montre. Isolés dans cet univers splendide mais tellement nouveau pour eux, ils vont pouvoir mener des études uniques sur la capacité du cerveau à comprendre le temps et sur la capacité d’un groupe à recréer une nouvelle synchronicité dans un système extrême et sans temporalité. Deep Time est une exploration rare pour comprendre l’humain face à de nouvelles conditions de vie.

Voir le site de Deep time

Avec :

  • Christian Clot, explorateur-chercheur (intervention enregistrée) 
  • Mélusine Mallender, exploratrice, Directrice de pôle au sein du Human Adaptation Institute 
  • Benoit Mauvieux, maître de conférences - ‎Equipe COMETE U 1075 – INSERM 
  • Jérémy Roumian, Directeur des Opérations au sein du Human Adaptation Institute

Gestion du stress et des risques en milieu hostile

Dimanche 28 mars à 14h

Partir à l’aventure, c’est aussi se mettre en danger. L’explorateur doit savoir apprivoiser ce danger, aussi la préparation est-elle importante. Comment se préparer à gérer au mieux son stress et anticiper les risques dans des milieux parfois hostiles ?

Avec :

D.R

Willy Minec

Willy Minec est aventurier-explorateur depuis 18 ans. Il a notamment multiplié les aventures dans différents milieux (haute montagne, forêt primaire, déserts...) et effectué un travail de recherche sur l'adaptation au stress en milieu hostile.

D.R

Matthieu Tordeur

Matthieu Tordeur est un aventurier et conférencier membre de la Société des explorateurs français. Ses aventures l’ont mené dans plus de 90 pays, sur tous les continents. Il est le premier Français et le plus jeune au monde à avoir rallié le pôle Sud en solitaire et sans ravitaillement.

D.R

Rémi Camus

Rémi Camus est aventurier explorateur et formateur en techniques de survie. Depuis plus de 10 ans, il parcourt le monde pour sensibiliser à la préservation de notre écosystème, notamment l'eau.

Le site de Rémi Camus

Aventures et handicap

Dimanche 28 mars à 15h10

Les excuses et les prétextes sont vite trouvés lorsque l’on hésite à se lancer dans une aventure : pas assez entrainés, trop de contraintes techniques, etc. Mais ces problèmes peuvent être relativisés et il est tout à fait possible de partir à l’aventure avec un handicap, les participants à cette table ronde en témoignent. 

Avec :

©Léo Coulongeat (ERISPHERE)

Violette Duval

À 25 ans, Violette Duval apprend qu'elle est atteinte de fibromyalgie (maladie qui se caractérise par des douleurs musculaires et articulaires dans tout le corps en permanence). Violette ne baisse pas les bras et décide de réaliser son rêve de tour du monde. En 2012, elle part loin : la marche, le voyage, les rencontres deviennent sa thérapie. En 2019, elle se lance un nouveau défi, Bornes To Walk, 6 765 km à pied pour sensibiliser et faire (re)connaître sa maladie,avec Huguette, sa poussette adaptée à son handicap.

©Nicolas Sebag

Myriam et Pierre Cabon

Couple d’aventuriers handi-valide et fondateur de Wheeled World, Myriam et Pierre Cabon explorent le monde et partagent les expériences adaptées qu'ils vivent : gravir les marches du Machu Picchu, pagayer au pied d’un glacier, traverser la Nouvelle-Zélande en tandem… Passionnés de nature et de grands espaces, ils se confrontent chaque jour à leurs limites pour apprendre à les dépasser et repousser les barrières physiques et psychologiques du handicap. La force de leurs aventures tient autant dans la beauté des paysages traversés que dans l’énergie qu’ils mettent à les réaliser, en équipe.

Voir le site de Wheeled World

 

D.R

Samuel Marie

Tétraplégique à 20 ans, Samuel Marie arrive cependant à concrétiser son rêve : réaliser un tour du monde. Au volant de son fourgon aménagé, il entreprend le premier Handi Road Trip pour un monde accessible : 3 continents, 75 000 kilomètres et 22 pays traversés, entre 2017 et 2018. Le nom de ce projet fou ? Sam fait rouler. En juillet 2019, il rencontre la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées qui le nomme Ambassadeur du possible.

Voir le site du projet Sam Fait Rouler 

À la découverte des plantes sauvages

Dimanche 28 mars à 16h20

Partir à l’aventure, c’est aller à la rencontre des autres mais aussi se confronter à la nature en explorant de nouveaux milieux ou en apprenant à mieux connaitre son environnement proche. Pour certains, c’est également un moyen pour répertorier de nouvelles connaissances dans le but de les transmettre. Deux passionnés des plantes sauvages font partager leur expérience.

Avec :

D.R

Vincent Piton

(en duplex depuis La Réunion)
Vincent Piton, ingénieur agronome et accompagnateur en montagne de formation, est, depuis de nombreuses années, passionné de plantes sauvages comestibles et d'itinérance à pied. En 2018, il se lance dans une traversée à pied de la Nouvelle-Zélande sur plus de 3 000 km, avec pour objectif de réaliser une cartographie numérique des plantes utiles qu'il trouvera sur son chemin, afin de l’offrir gratuitement à tous. Soucieux de ne pas encourager le pillage des ressources naturelles, il souhaite avant tout  rendre accessible à chacun un savoir fondamental qui disparaît pourtant  lentement.

Voir le site de Vincent Piton : Eat the Road

 

D.R

François Couplan

(en duplex depuis la Suisse) 
François Couplan est spécialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages et cultivées, qu'il a étudiées sur les cinq continents. À sa formation scientifique, il joint une expérience approfondie de la vie au sein de la nature, qu'il a explorée à travers le monde. Il a vécu en particulier avec plusieurs tribus indiennes d'Amérique du nord, dont il a recueilli la tradition.

Voir le site de François Couplan 

L’aventure forcée

Dimanche 28 mars à 17h30

Aventures et explorations sont souvent synonymes de découvertes extraordinaires et d’étoiles dans les yeux. Cependant, il ne faut pas oublier que, pour certains, cette aventure peut être forcée pour de multiples raisons (climatiques, politiques, sanitaires…) et que nombreux sont celles et ceux qui deviennent aventuriers malgré eux.

Avec  :

Par Bruno Mazodier et Christian Clot — Livre Explorer Demain de Christian Clot (Editions Robert Laffont), CC BY-SA 2.5

Christian Clot 

(intervention enregistrée)
Ces dernières années, l’explorateur-chercheur Christian Clot a accompagné des groupes de migrants forcés du Honduras vers les États-Unis via le Guatemala et le Mexique. Il nous explique les buts de ses travaux, mais plus encore le vécu de ces femmes, hommes et enfants soumis, souvent du jour au lendemain, à un trajet semé de drames et d’espoir dans le but de sauver leurs vies.

Voir le site de Christian Clot

D.R

Anne Quéméré

(en duplex depuis la Bretagne)
Navigatrice et exploratrice française de renommée internationale, Anne Quéméré consacre sa vie à la conservation de la planète. Elle participe actuellement à l'élaboration d’une série documentaire Climat : le temps de l’exil, consacrée aux effets et aux conséquences du réchauffement climatique sur les populations.

Voir le site d'Anne Quéméré

D.R

Joséphine Derobe

Joséphine Derobe est la réalisatrice du film Meet Mortaza VR. Le film a été écrit en collaboration avec Mortaza Jami, réfugié afghan, auteur du livre Je savais qu’en Europe on ne tire pas sur les gens (éditions Vendémiaire, 2012).

Voir le site du film Meet Mortaza VR